Micro nutrition : identifier l’origine des perturbations

Lors d’une consultation en micro nutrition, le professionnel de santé va, dans un premier temps, identifier l’origine des perturbations de santé du patient. Pour préciser les différents symptômes ou troubles, il peut s’aider d’outils de diagnostic,

  • Des questions très simples auprès du patient : sur l’alimentation et le comportement nutritionnel. Elles vont permettre de repérer les éventuels déséquilibres alimentaires et de suspecter certains déficits en micronutriments.
  • Une enquête plus précise mettra en évidence les troubles évoqués spontanément ou ignorés.

Les résultats obtenus peuvent parfois justifier d’une exploration biologique complémentaire.

Elle confirme ce que la première phase a mis en exergue et affine le bilan.
L’analyse de ces enquêtes et bilans constitue le point de départ d’un conseil personnalisé pour un retour vers l’équilibre et un sentiment de bien-être.

La durée de la consultation est d’environ 30minutes.

le tarif de consultation est de 50€

 Pensez à poser vos questions sur ces sujets dès la prise de rendez-vous.

Le questionnaire DNS (Dopamine – Noradrénaline – Sérotonine)

Questionnaire D.N.S (Dopamine, Noradrénaline, Sérotonine) | Céline  Gianfrancesco

Le DNS permet de focaliser sur la fonction cerveau, pour préciser l’éventuelle origine nutritionnelle des troubles de l’humeur, du comportement et de la fatigue. Il mesure l’impact de notre alimentation sur le fonctionnement de votre cerveau. Il permet de détecter d’éventuelles causes d’un sommeil capricieux, d’une tendance au blues voire à la petite déprime, d’une difficulté à se projeter, d’une irritabilité, d’une attirance boulimique vers les produits sucrés, de troubles de concentration de la mémoire… En évaluant les déficits fonctionnels en certains neurotransmetteurs.

 

Les neurotransmetteurs (ou neuromédiateurs) sont des molécules chimiques permettant la transmission de messages entre les neurones. Ces neurotransmetteurs influent directement sur notre comportement, chacun ayant un rôle différent. La dopamine initie l’action (motivation, dynamisme, concentration), la noradrénaline agit comme un accélérateur (désir, bonne humeur, vigilance) alors que la sérotonine a un rôle de modérateur. L’échelle DNS est donc divisée en trois parties pour mettre en évidence déficit en un ou plusieurs de ces trois neurotransmetteurs principaux.

Dans quel cas remplir ce questionnaire :
  • une tendance au blues ou à la déprime
  • des tendances à la boulimie
  • une difficulté à se projeter
  • une irritabilité
  • des troubles de la concentration
  • des troubles de la mémoire

 

Le questionnaire QMS Questionnaire de Médecine de Santé

Questionnaire Médecine de Santé (QMS)

Le questionnaire QMS est organisé autour de 5 fonctions d’adaptation de l’organisme, qui sont fragilisées par des apports alimentaires inadaptés à l’individu. On les appelle les « maillons faibles » : 
  1. la protection cellulaire ;
  2. la communication cellulaire ; 
  3. l’interface digestive ; 
  4. la fonction cerveau ; 
  5. la fonction cardiométabolique.

 

Les « maillons faibles » sont donc des entités pédagogiques regroupant plusieurs mécanismes physiologiques dont les liens entre l’alimentation et la santé sont reconnus.

L’interface digestive regroupe l’ensemble des symptômes en lien avec les perturbations digestives gastriques, hépato-vésiculaires, pancréatiques, intestinales), les perturbations intestinales immuno-inflammatoires (infections, intolérances alimentaires, allergies, signes à distance…).

La protection cellulaire regroupe l’ensemble des symptômes en lien avec les perturbations des mécanismes de défense cellulaire (stress oxydatif, infections, inflammations, détoxication, protéines de stress…).

La communication cellulaire regroupe l’ensemble des symptômes en lien avec les perturbations de l’architecture et de la fonction des membranes cellulaires (fluidité membranaire, déformation, canaux ioniques, récepteurs membranaires), pouvant impacter sur de nombreuses fonctions (cutanées, vasculaires, cérébrales, infectieuses…).

La fonction Cerveau regroupe l’ensemble des symptômes en lien avec l’insatisfaction des besoins nutritionnels disponibles notamment pour la biosynthèse des eurotransmetteurs (précurseurs des neurotransmetteurs et cofacteurs métaboliques), mais aussi l’architecture des phospholipides des membranes cellulaires du cerveau (neurones et autres cellules fonctionnelles).

La fonction cardio-métabolique regroupe 3 sous rubriques : les antécédents familiaux de pathologies cardiovasculaires et/ou métaboliques ; les antécédents personnels de ces mêmes pathologies ; les facteurs de risque à développer une perturbation cardiométabolique.

Le QMS a pour vocation d’identifier les troubles fonctionnels dans les 5 dimensions qui sont les témoins de l’impact de l’alimentation sur l’organisme ; il sera utilisé dans toutes les situations de consultation.